Party Safe

La version française suit


For immediate release:
June 14, 2017

 

Prevent overdoses at summer parties and festivals

Ottawa – The Ottawa Overdose Prevention and Response Task Force is reminding residents to party safely while celebrating throughout the summer festival season. The Task Force advises that overdoses, whether from drugs, alcohol or a combination of both, are preventable. There is also an increased risk of alcohol and drug-facilitated sexual assaults at large events.

Ottawa sees over 30 drug overdose deaths every year, and the number of emergency department visits related to accidental drug overdoses nearly doubled from 2009 to 2015. In Ottawa in 2016, there was an average of 22 emergency department visits per week for life-threatening drug overdoses.

To lower the risk of overdose and sexual assault, the Task Force is working with festival organizers, security companies and first aid providers, as well as providing festival goers with safe partying tips. 

·         Don’t mix drugs with other substances like alcohol. Using more than one drug at a time increases the risk of overdose.

  • Stay hydrated with water and take breaks from dancing to prevent dehydration and overheating.
  • Don’t accept drinks (even water) from people you don’t know -  there is increased risk of alcohol and drug-facilitated sexual assaults at large festivals.  

·         Speak up! Don’t be afraid to say you feel unsafe or don’t feel well.  Seek help from your friends, first aid providers or festival support staff.

·         Plan a safe ride home before you go out – have a designated driver, plan your bus route or your cab ride before going out.

Festival goers who choose to use drugs should:

·         Never use alone – stay with friends you trust and keep an eye on each other

·         Go slow if you are using a new substance;

·         Know the signs of an overdose and call 911 - an overdose is always a medical emergency; 

·         Carry naloxone – it is a medication that can temporarily reverse an opioid overdose;

·         If you witness an overdose, call 911 immediately. Administer first aid, give naloxone and if you are on festival grounds, send someone to get festival medical staff.

 

The Task Force also reminds festival goers that counterfeit pills in Ottawa have tested positive for fentanyl, which is an opioid that is approximately 50-100 times stronger than morphine. Getting “street drugs” from a non-medical source such as a friend, ordering online, or from a drug dealer is very risky and potentially life-threatening. There is no way to know what is actually in them or how toxic they may be. Partying at festivals doesn't have to include drug use.

 

Festival goers should also be familiar with the signs of an opioid overdose, which include:

  • Breathing will be slow or absent
  • Lips and nails are blue 
  • Person is not moving
  • Person may be choking
  • Person will make gurgling or snoring sounds
  • Person can’t be woken up
  • Skin feels cold and clammy
  • Pupils are tiny (also known as pinpoint)

The Task Force is working with festival organizers to reduce harms to festival goers, including facilitating training to first aid attendants and other first responders on overdose prevention, opioids and naloxone administration. You can get a take-home naloxone kit for free from pharmacies and other agencies in Ottawa. For more about overdoses and how to prevent them, visit StopOverdoseOttawa.ca

 

Members of the Ottawa Overdose Prevention and Response Task Force include Ottawa Public Health, Ottawa Paramedic Services, Ottawa Police Service, Ottawa Fire Services, OC Transpo, The Ottawa Hospital, The Royal Ottawa Hospital, Montfort Hospital, Queensway Carleton Hospital, The Children’s Hospital of Eastern Ontario,  Rideauwood Addictions and Family Services, The Office of the Regional Coroner, Coalition of Community Health and Resource Centres, Respect Pharmacy, Champlain Local Health Integration Network, Ottawa Carleton Detention Centre, Ottawa Carleton Pharmacist Association, Direction de santé publique, Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais.

- 30 -

</content>

For more information:
Media contact
613-580-2450

 

Public inquiries
3-1-1

 

 


Pour diffusion immédiate

Le 14 juin 2017

 

Prévenez les overdoses lors des rassemblements et des festivals estivaux

Ottawa – Le Groupe de travail sur la prévention des surdoses et l’intervention en la matière d’Ottawa  rappelle aux résidents de redoubler de prudence pendant les festivités de la saison estivale. Il explique que les overdoses, dues à la consommation de drogues, d’alcool ou d’une combinaison des deux, peuvent être évitées. Le Groupe de travail prévient également que les risques d’agressions sexuelles facilitées par l’alcool et la drogue augmentent lors de grands événements.

Le Groupe de travail sur la prévention des surdoses et l’intervention en la matière d’Ottawa rappelle également aux festivaliers que des comprimés contrefaits distribués à Ottawa ont obtenu des résultats positifs pour le fentanyl, un opioïde qui est de 50 à 100 fois plus puissant que la morphine. Il est très risqué et potentiellement mortel de se procurer des drogues de la rue d’une source non médicale comme d’un ami, en ligne ou d’un revendeur de drogue. Il n’y a aucune façon de vérifier le contenu réel des comprimés contrefaits et leur degré de toxicité possible. On devrait acheter ou se procurer des drogues uniquement chez un pharmacien local ou chez un professionnel de la santé agrée. 

 

Chaque année à Ottawa, une trentaine de personnes décèdent d’une overdose accidentelle de drogue, et le nombre de visites aux urgences liées à des overdoses accidentelles a presque doublé de 2009 à 2015. En 2016, dans les salles d’urgence d’Ottawa, 22 cas par semaine, en moyenne, étaient attribuables à une overdose de drogue potentiellement mortelle.

Afin de diminuer les risques d’overdose et d’agression sexuelle, le Groupe de travail collabore avec les organisateurs de festivals, les entreprises de sécurité et les fournisseurs de premiers soins, et prodigue des conseils aux festivaliers pour qu’ils fassent la fête intelligemment.

·         Ne mélangez pas de drogues avec d’autres drogues comme de l’alcool). Consommer plus d’une drogue à la fois augmente le risque d’overdose.

  • Hydratez-vous en buvant beaucoup d’eau et arrêtez-vous fréquemment de danser pour éviter la déshydratation et la hausse de la température corporelle.
  • N’acceptez pas de boisson (ni même de l’eau) d’un étranger - les risques d’agressions sexuelles facilitées par l’alcool et la drogue augmentent lors de grands événements tels les festivals. 

·         Dites-le! Si vous ne vous sentez pas bien ou vous vous sentez en danger, n’hésitez pas à le dire. Obtenez de l’aide auprès de vos amis, de fournisseurs de premiers soins ou d’un employé du festival.

·         Avant de sortir, prévoyez un retour à la maison en toute sécurité – assurez-vous d’avoir un chauffeur désigné ou planifiez d’avance votre itinéraire en autobus ou en taxi.

·         Il n’est pas nécessaire de prendre de la drogue pour s’éclater lors d’un festival.

Les festivaliers qui décident de consommer des drogues doivent :

·         Ne jamais le faire seuls – Restez avec des amis en qui vous avez confiance et veillez les uns sur les autres.

·         Y aller doucement s’ils utilisent une nouvelle substance.

·         Avoir de la naloxone sur eux. – il s’agit d’un médicament qui inverse temporairement les effets d’une overdose d’opioïdes

·         Appeler le 9-1-1 immédiatement s’ils sont témoin d’une overdose – Prodiguez les premiers soins, administrez de la naloxone et, si vous êtes sur le site du festival, envoyez quelqu’un chercher le personnel médical qui est sur place.

Les festivaliers doivent reconnaître les signes d’une overdose, qui comprennent :

  • Respiration lente ou absence de respiration
  • Lèvres et ongles bleutés
  • Absence de mouvement
  • Étouffement possible
  • Sons de gargouillement ou des ronflements profonds
  • Impossibilité de réveiller la personne
  • Peau froide et moite
  • Pupilles très petites (ou micropupilles)

Le Groupe de travail sur la prévention des surdoses et l’intervention en la matière d’Ottawa travaille de concert avec les organisateurs de festivals afin de réduire les méfaits causés aux festivaliers, notamment en favorisant la formation des préposés aux premiers soins et autres premiers intervenants dans les domaines de la prévention des overdoses, de la consommation d’opioïdes et de l’administration de naloxone. Vous pouvez obtenir gratuitement une trousse de naloxone à emporter dans les pharmacies et auprès d’autres organismes d’Ottawa. Pour en savoir plus sur les overdoses et connaître les façons de les prévenir, visitez la page ArretOverdoseOttawa.ca.

 

Le Groupe de travail sur la prévention des surdoses et les interventions en la matière comprend les membres suivants : Santé publique Ottawa, Service paramédic d’Ottawa, Service de police d’Ottawa, Service des incendies d’Ottawa, OC Transpo, L’Hôpital d’Ottawa, Hôpital Royal d’Ottawa, Hôpital Montfort, Hôpital Queensway Carleton, Hôpital pour enfants de l’est de l’Ontario, Rideauwood Addictions and Family Services, Bureau du coroner régional, Coalition des centres de santé et de ressources communautaires, Pharmacie Respect, Réseau local d’intégration des services de santé de Champlain, Centre de détention Ottawa Carleton, Association des pharmacies d’Ottawa-Carleton, Direction de santé publique, Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais.

- 30 -

</content>

Renseignements :
Médias
613-580-2450

 

Grand public 
3-1-1